Comment financer un projet de reprise d’entreprise ?

À cause de l’instabilité de la croissance économique, certaines entreprises rencontrent des difficultés. Face à cette difficulté, les dirigeants se trouvent dans l’obligation de vendeur l’entreprise. Pour la reprise d’une entreprise, l’acheteur a plusieurs moyens pour financer son projet. Pour trouver les fonds nécessaires, pour l’achat d’une entreprise, le repreneur doit avoir quelques dispositifs, à savoir, le prêt bancaire, le crédit-vendeur et le crowdfunding.

Recours au prêt bancaire pour financer la reprise d’une entreprise

Pour financer un projet de reprise d’entreprise, le repreneur peut demander un financement auprès d’une banque. Cette dernière est la plus utilisée par les acheteurs d’une entreprise pour financer son projet. La plupart des banques soutiennent le financement d’un rachat de société en accordant des emprunts. En principe, une banque peut financer jusqu’à 60 % du montant du projet. La modalité de remboursement est fixée selon la convention entre les deux parties, c’est-à-dire la banque et l’emprunteur. En revanche, avant d’octroyer son financement, la banque évalue l’entreprise en demandant le business plan du projet pour faire une analyse approfondie. La durée du crédit bancaire peut varier entre 5 à 7 ans selon l’établissement bancaire.

Financement de reprise d’entreprise par le crédit-vendeur

Le crédit-vendeur est l’une des solutions de financement. Dans le crédit-vendeur, le repreneur demande un crédit au vendeur de l’entreprise en question.  Cet article fait d’ailleurs le point sur ces différentes solutions de financement pour les entreprises.  Dans cette situation, c’est le vendeur qui fixe le montant à emprunter. La durée du remboursement se fait en moyenne entre 1 à 3 ans. Selon la clause entre les deux parties, la modalité de remboursement peut avoir ou non des intérêts. Ce type de financement justifie la confiance entre l’acquéreur et le vendeur. C’est pour cette raison que le crédit-vendeur est synonyme de gage de confiance entre le repreneur et le cédant d’entreprise. Selon le commun accord entre le repreneur et le vendeur, le montant de l’échéance peut se faire par mois ou par trimestre. En revanche, si le vendeur a un besoin urgent d’argent, le crédit-vendeur n’aura pas lieu.

Le crowdfunding : un type de financement de rachat d’entreprise

Le crowdfunding est un moyen de financer son entreprise. Il permet à l’acheteur de demander des emprunts auprès des particuliers par le biais d’une plateforme. Ici, le particulier-préteur fixe un taux d’intérêt par an. Mais, avant de faire appel à ce type de financement, l’emprunteur doit détailler son projet de rachat d’entreprise. En effet, pour déterminer la fiabilité du projet, le repreneur doit présenter un business plan auprès de l’investisseur. Il faut aussi donner de bonne argumentation pour susciter l’investisseur à financer le projet.

Comment trouver une entreprise à reprendre ?
Comment faire un business plan ?